Ce site web utilise des cookies afin d'assurer le confort d'utilisation de celui-ci.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies sur votre ordinateur/téléphone.

Touhou-Online recherche activement des contributeurs pour la communauté. Nous cherchons:

- Rédacteurs (rédaction d'actualité, infolettres, blogues) / - Documentalistes (rédaction de l'Encyclopédie)
- Attachés Communautaire (administration/édition de page Facebook, Twitter ou Google+)

- Gestionnaire HakureiCon Shop (gestion des tâches, supervision, assistance aux Adminisrateurs)
- Webdesigners/Infographistes (CSS, HTML, PHP)

Motivés à contribuer à la communauté Touhou, vous êtes intéressés? Candidature ici ! Tout le monde est le bienvenue.

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Là où les livres et l'Histoire sont écrits...
Et ici, nous écrivons des fanfictions et des histoires sur la terre des Illusions !

SUJET : Promenade dans la terre des Illusions.

Promenade dans la terre des Illusions. il y a 2 ans 2 mois #29364

  • Cocoo
  • Portrait de Cocoo
  • Hors Ligne
  • Phantasm
  • Messages : 977
  • Remerciements reçus 60
Introduction :
La terre des Illusions... Ces vertes plaines où courent les yôkais, ces sanctuaires où fleurissent maintes religions, ce village abritant les quelques humains luttant contre l'adversité...
Mais aussi ces filles, illustres par leurs pouvoirs et par leurs quêtes. Mais ce n'est pas de ces filles dont nous allons parler.
En effet, dans ces contrées emplies de magie, d'esprits et de religions, d'autres hommes ont tracé leur voie. Ces hommes ont tous un passé distinct, mais plus entrecroisé qu'ils ne le croient...

Chant n°1 : De vieux amis ?
Le vent souffle, faisant ainsi onduler l'herbe. Il n'y a rien aux alentours. Enfin, rien, excepté une colline un peu plus loin, 5 hommes et deux femmes qui convergent, ainsi qu'un petit garçon et un autre homme.
Les 7 personnes finissent par se croiser, puis se regardent.

Une des femmes, la plus vénérable d'entre tous, semble flotter par sa légèreté. La taille de sa poitrine suit la logique d'une petite taille. Elle regarde le monde à travers des yeux gris, alors que des cheveux de couleur tempête couronnent sa tête. On remarque des écritures noires sur les parties du corps, tête omise, sortant du Yukata qui l'habille. Ces écritures semblent former un code juridique. Elle impose une certaine aura, une aura de Yama.
L'autre femme paraît assez jeune et émet le pouvoir de la Lune.
Un des hommes est un adolescent, coiffé de violets cheveux.
Un autre homme, dépassant d'au moins une tête et demi la vénérable Yama, est pourtant également un adolescent. Cela se voit qu'il n'est pas d'ici, et pas seulement par son teint mat : Son arsenal est ce qui donne la majeure partie de cette impression. Il porte des objets semblables à certains qui peuvent être trouvés au temple des pluies Parfumées : des armes crachant du feu et de la poudre, et pouvant très facilement tuer.
Il est habillé d'une tenue et coiffé d'un casque associant du vert, du vert plus foncé, et du marron, en tâches. Une marque trône sur son front crispé par son sérieux.
Le troisième est un chasseur habillé d'une armure de cuir cloutée. Il porte un arc d'un bois très pur, et son carquois contient des flèches de toute sorte.
Un Kappa est également visible, portant une casquette, un attirail d'ingénieur. Il est armé d'une arbalète.
Le dernier n'est pas non plus humain, mais Oni. Son teint pâle contraste avec celui de l'étranger. Ses oreilles sont un peu pointues, et des cheveux aussi fins que mi-long et de couleur brune coulent autour de ces oreilles. Ils trouvent leur source au somment du crâne de l'Oni, musclé. Enfin, cet Oni a des yeux gris-vert.

Les êtres expriment alors qu'ils ne se connaissent pas, alors que la vénérable soutient qu'elle les connaît, et qu'ils se connaissent.

Mais n'oublions pas l'enfant, ce petit homme habillé d'un Yukata a déjà de longs cheveux, qui lui descendent jusqu'aux hanches. Ces cheveux sont de couleur noire, et encadrent un adorable petit visage.
Un homme aux cheveux courts s'avance vers lui, avec un regard insistant. Sa veste est ouverte, laissant une partie de son torse à l'air. Il s'adresse au petit garçon :
"- Hé, petit, tu es perdu ?
- Oui... Nee-san, tu sais où sont mes parents ?
- Ouais... Si tu veux, je vais t'amener jusqu'à eux, héhéhé"
Mais le chasseur a préparé à manger, et invite tout le monde à manger. Il est suffisamment convaincant pour les retenir.
Alors que tout le monde mange, le chasseur tient des propos incohérents, demandant à quelqu'un où il se trouve, qui il est... Il se lève et part se promener dans la nature environnante.

Durant le repas, la vénérable fait remarquer à l'homme que ce qu'il fait, comment il a vécu, est mal. L'homme lui répond en disant qu'il n'y est pour rien, que ce sont des pulsions qui le pousse à agir.
Leur discussion continue ainsi. Mais, n'en pouvant plus, l'homme se jeta sur le garçon.
Simultanément, les écritures de la vénérable s'illuminèrent en bleu alors qu'elle le condamna à être eunuque.
Elle n'a pas le temps de conclure sa condamnation. Une femme de la même taille que la vénérable vient d'apparaître. Sur sa peau pâle et derrière ses cheveux argentés, ses yeux rouges regardent son Katana découper l'homme.
Voyant ça, la vénérable s'exclame :
"- Hé ! Que fais-tu ? Ce n'est pas ça, la justice !
- Je protégeais mon maître", lui répond la femme, en donnant un coup de pied au corps inerte.
Elle part peu après, pendant que les autres personnes regardent, ébahis.

Peu après, le chasseur rejoint le groupe nouvellement formé, qui termine son repas...
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


二,八三 へ^(-三七) 瓩 Nom de dieu !
Dernière édition: il y a 2 ans 2 mois par Cocoo.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Derniers messages sur le forum